IMPAKT: Une approche moderne et cohérente

Depuis des années, de nombreuses personnes et en particulier les praticiens en kinésiologie me demande comment j’ai découvert ce qui composent ce que j’appelle maintenant la Transformation Rapide IMPAKT. Ces personnes souhaitent connaître mes processus de pensée, comment j’ai développé la logique de l’approche et comment j’ai découvert les méthodes d’équilibration. 

Au milieu des années 2000, on parlait très peu de santé intégrale, à l’exception de l’exercice et de la consommation des « bons » aliments. Les implications et les connaissances en psycho-neuro-immunologie commençaient tout juste à être dévoilées mais étaient la plupart du temps ridiculisés comme étant une sorte de charlatanisme…

Quand j’ai commencé a exercé j’ai eu un succès raisonnable avec la plupart de mes clients, j’étais toutefois insatisfait à l’époque par la kinésiologie pour un certain nombre de raisons. Tout était un peu aléatoire, il y avait un ésotérisme omniprésent et des croyances new age à n’en plus finir. De même, techniquement, il n’est pas autorisé de dire que vous avez traité le client pour un quelconque problème, car cela est considéré comme de la pratique illégale de la médecine, il est possible de seulement dire que le problème a été équilibré et que les pouvoirs de guérison du corps avaient provoqué un soulagement. Ce qui est essentiellement vrai, mais cela m’a dérangé dans une certaine mesure: mon souhait était d’obtenir un résultat à dessein, et non par empirisme ou hasard. Je ne pouvais pas reproduire les résultats que je souhaitais à chaque fois, Il est devenu alors évident que j’avais besoin d’en savoir plus et de dépasser cette état de fait. 

La forme la plus simplifiées de kinésiologie est connus sous le nom de Touch For Health. Jusqu’en 2017, TFH a été ma base de pratique et de développement du système que je nommais alors NSK. Lors d’un lourd problème de santé pour lequel j’ai été hospitalisé plusieurs semaines au cours de cette année, il y eu une voie dans ma tête qui retentit me disant « remercie John Thie et dit lui au revoir » une lumière s’éteignit dans ma tête à ce moment là, j’utilise très peu cette technique depuis qui à mon sens manque de reproductibilité.

De plus j’avais depuis un moment appris et compris, par mes observations et recherches que les plus grands obstacles à toute nouvelle innovation en kinésiologie sont les caractéristiques très humaines de l’ego, de la complaisance, de la peur du changement et de l’incompréhension qui vont de pair avec le testing binaire omniprésent chez la plupart des praticiens.

Le testing binaire est une aberration purement ésotérique et charlatanesque. Il n’est en rien de la kinésiologie, mais une sur-simplification préjudiciable au consultant. Dans un système biologique, le oui/non n’existe pas.

J’ai commencé alors à chercher d’autres réponses dans d’autres approches de kinésiologie non enseignée en France, ce qui s’est avérée être une aventure fascinante qui m’a donné des résultats spécifiques et reproductibles plus souvent que tout ce que je connaissais. 

Pour des raisons que je n’ai jamais pu comprendre, ces techniques sont presque totalement ignorées par la kinésiologie Francophone, bien qu’elles soient probablement l’avancée des connaissances les plus importantes dans ce domaine et qu’elles soient contemporaines, efficaces et fondées sur des preuves.

Ces techniques sont depuis devenues mon socle de travail et de recherche exclusif, au fur et à mesure que je me familiarisai avec elles, j’ai découvert qu’elles avaient des règles neurologiques très spécifiques avec des changements démontrables dans la mécanique du corps, dans sa biologie et dans la psyché, j’ai developper ma propre approche sur la base de ce constat.

Mon approche est conçu pour identifier la désorganisation neurale causée par l’adaptation non résolue aux facteurs de stress. Il n’y est pas question de protocole ni de test « binaire », mais d’explorer les fonctions du système nerveux et du cerveau et d’y appliquer des séries de corrections et d’équilibrations spécifiques. Cette approche évalue l’état fonctionnel et adaptatif optimal par rapport aux situations spécifiques mentale/émotionnelle, de blessure, de défi, de distorsion posturale, d’instabilité neuro-muscolo-squelettique/biomécanique ainsi qu’aux différents événements neurophysiologique du jour et de la nuit.

L’efficacité de cette approche est fondée sur le principe que même si nous ne pouvons ignorer les aspects émotionnels, biochimiques ou structurels d’un problème, sa résolution ne peut se produire qu’au niveau neurologique en lien avec le système nerveux et le cerveau. 

Le système nerveux a des liens avec chaque partie de qui vous êtes et peut répondre à n’importe quel stimulus. Il surveille en permanence les changements et est connecté à des systèmes qui peuvent être utilisés pour lire ces changements. Il peut être utilisé comme un outil de rétroaction pour savoir quand vous allez dans la bonne direction dans votre processus de transformation et indiquer quand un changement d’action est nécessaire. C’est comme avoir un espion à l’intérieur du subconscient qui vous donne des informations si vous appuyez sur le bon bouton. Le cerveau est un mélange de système nerveux, d’esprit et de génétique dans un seul paquet intégré. 

La kinésiologie, ce n’est pas une question de protocole, mais de connaissances.

©Guillaume PINA – Institut Franco-Suisse et Lyonnais de Kinésiologie et des Technologies de Conscience

www.kinesiolyon.com

Publicité