kinésiologie: fonctionnement rationnel en neurologie

atr.pngStimulations somatiques et émotionnelles vont définir par l’intermédiaire du système réticulaire le niveau de tension musculaire.

Nous avons tous un niveau de vigilance qui nous est propre.

Il est défini par notre niveau d’activité somatique (activité corporelle) et notre niveau d’activité « émotionelle ».

Le système réticulaire perçoit tous ces niveaux d’activité, fait la « somme » de tous ces stimulus et « définit » un niveau de vigilance qui induira en grande partie la tension musculaire de base ainsi que notre niveau de veille et influencera d’autres paramètres vitaux.

Le système réticulaire est une entité neurologique qui se situe dans le tronc cérébral et qui est entre autre, responsable du tonus musculaire et de la vigilance avec laquelle nous fonctionnons.
Ce système ne décide pas à lui seul comment il doit fonctionner, il est influencé par des stimulations mentales (émotionnelles) et des stimulations somatiques (par ex: musculaires).

Un peu comme un accumulateur, il emmagasine tous ces stimuli et définit un niveau de stimulation globale qu’il va proposer au corps.

 

©Guillaume PINA, Institut Franco-Suisse de Kinésiologie
©Institute for Faster Than Light Resonance