Physique classique et quantique: leurs liens avec l’être humain

Résultat de recherche d'images pour "david bohm"Il est intéressant de constater que notre époque moderne qui développe de plus en plus la communication vers l’extérieur est aussi l’époque de l’éloignement de soi. Notre science, nos Scientifiques et nos Politiques qui voudraient tant tout savoir ou maîtriser, sont dramatiquement effrayés dès que l’on parle de l’homme ou d’humanisme. Ces dimensions que l’on ne peut ni chiffrer ni contrôler font peur, alors on les évite, on les fuit.

C’est cette fuite qui a fait entre autre le lit des sectes et de nombreux « thérapeutes-gourous », trop heureux de s’engouffrer dans un domaine délaissé et si vaste que tout et n’importe quoi peut y être dit ou fait.
Cet état de fait a ensuite généré une psychose aggravante, puisque aujourd’hui tout ce qui parle de ces dimensions devient suspect.

– C’est pourquoi je m’engage à agir dans une démarche scientifique tout en ne récusant aucune hypothèse et que je ne me laisse pas anesthésier par les quelques théories ésotériques et new age très à la mode actuellement.-

Cependant qu’on le veuille ou non, les dimensions subtiles de l’être humain sont là, existent et s’expriment tous les jours. Pour pouvoir les comprendre et accéder à leurs sens profond, il nous faut accepter que le paradigme qui les concerne soit différent du regard mécaniste.
Il en est ici comme de la physique et des différences fondamentales qui existent entre les physique classique et quantique. L’une se préoccupe du pondérale et du macroscopique et l’autre du subtil est du microscopique.

Ces 2 types de physique ne s’excluent pas contrairement à ce que certains voudraient, elle ne se préoccupent pas des mêmes niveaux tout en étudiant la même chose.
Le lien entre elles, comme pour l’humain, est un principe de cohérence que nous devons accepter car c’est lui qui permet d’unifier la connaissance et ses différents paradigmes, non pas antagonistes, mais complémentaires.
Accepter ce concept, c’est donner la possibilité de lire ces liens à travers le langage du corps par le fantastique outil qu’est la kinésiologie.

Guillaume PINA
Kinésiologue

Publicités