L’état traumatique n’est pas un état statique

Placeholder ImageReconstruire une maison détruite par un ouragan demande davantage que des briques, du mortier et les efforts du seul propriétaire; cela exige aussi une équipe de couvreurs, de maçons, de plombiers, et de peintres.
De même que les seules ressources de propriétaire de la maison ne suffisent pas, les ressources du rescapé d’un trauma s’avèrent insuffisantes sans la contribution d’un apport extérieur.

L’état traumatique n’est pas un état statique. Si les ressources nécessaire au rétablissement ne se présentent pas, le résultat n’est pas statique, il entraîne la poursuite de la perte des ressources et la dégradation.
La maison qui n’a pas été réparée ou qui n’a été que partiellement réparée sera ballottée par le vent, elle est exposée au risque de s’effondrer, ou bien d’être entièrement détruite à l’occasion d’un autre ouragan.

De même, sans ressource lui permettant de se rétablir, l’itinéraire social d’un rescapé de trauma psychologique sera exposé au vicissitudes liées aux facteurs de stress de la vie ordinaire ainsi qu’a de nouveau traumas.

Cabinet de Kinésiologie Pays de Gex - Portes de Genève
www.metaquantik.com
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s